Accéder au contenu principal

le blues des années 20...

Comme chaque année au mois de décembre, Pantone dévoile la couleur tendance de l'année à venir dans la mode, du design industriel, du graphisme. Après la couleur Living Coral, c'est le Pantone 19-4052 Classic Blue, qui a eu les faveurs du géant des palettes.
Cette teinte bleue "incite à la réflexion" et "souligne notre désir de fondations fiables et stables sur lesquelles nous baser pour entrer dans une nouvelle ère".
Ce Pantone apporte un sentiment de paix et de tranquillité à l'esprit humain, offrant ainsi un refuge et un sentiment d'apaisement et de sérénité.
Leatrice Eiseman, directrice du Pantone Color Institut, explique : "Alors que la technologie continue de devancer la capacité de traitement humaine, il est simple de comprendre pourquoi nous nous tournons vers des couleurs franches, qui offrent la promesse d'une protection. Pacifique et facile à assimiler, la teinte Pantone 19-4052 Classic Blue se prête à une interaction conviviale grâce à la confiance qu'elle inspire. Associé au renouveau de chaque matin, ce favori universel est aisément adopté."
Le bleu, couleur favorite des occidentaux, est une couleur sérieuse, la couleur de l'assurance, de la réassurance, de la stabilité, de l'establishment. Une couleur statutaire qui provoque à la fois confort visuel et garantie de durée.
Le Classique blue est, comme son nom l'indique, un grand standard de la couleur. Assurant pleinement son rôle de couleur intemporelle, il trouve ses origines dans l'histoire du bleu de Prusse et ses racines dans la culture de l'indigo. D'ici et d'ailleurs, d'hier et d'aujourd'hui, de maintenant et de toujours, le Classic blue se joue des effets de modes.

La couleur Pantone de l'année 2020 est "une teinte bleue intemporelle et durable", selon le Pantone Color Institute qui désigne depuis plus de 20 ans la couleur phare de l'année. "Le Pantone 19-4052 Classic Blue est élégant dans sa simplicité", mais aussi "reposant" et "rassurant", "suggérant le ciel au crépuscule".

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Couleurs de la modernité

A3DC signe pour Saint-Gobain la conception de la nouvelle gamme des couleurs d’enduits de façades Weber, afin de devancer les tendances de l’architecture contemporaine. De nouveaux neutres qualitatifs : un blanc froid, très pur, des gris colorés, des noirs, des bruns chaleureux, des teintes saturées et profondes assument leur force et leur densité. Toutes expriment la modernité d’une architecture sûre de son pouvoir et de la qualité de sa nouvelle expression. 
La collection Eclat minéral est à la une de « Matière à Conception », le magazine de Weber à destination des architectes, aménageurs et concepteurs… pour tout savoir sur les couleurs de la modernité. Elle est également à la une du BatiMedia des Prescripteurs, signe de son impact et de son adéquation aux besoins de l'architecture d'aujourd'hui.
A3DC signe, de la même façon, une gamme entièrement repensée de 96 couleurs pour l'architecture traditionnelle, prenant en compte la régionalisation des couleurs locales et p…

Couleurs du mois, mois de joints...

Nouvellement mis en lumière au moment du Mondial du Bâtiment à Villepinte, l’A3DC signe pour VPI-Vicat la refonte complète du nuancier de couleurs de joints hydrauliques pour les revêtements de murs et de sols.  La nouvelle collection présente 22 teintes, panachant les grands classiques des matériaux du carrelage traditionnel et les tons contemporains tendance de la décoration intérieure.  Joints en contraste, joints ton-sur-ton, paillettes et incrustations métalliques ou nacrées, en versions or ou argent dans la collection Platinium, les revêtements sols et murs se créent ainsi des liens beaux et durables. Et particulièrement en phase avec la dimension décorative de l'aménagement intérieur...




Le site internet de VPI propose également, afin d'aider et de faciliter le choix des aménageurs, un système de visualisation du rendu définitif, selon les choix de carrelages et de couleurs de joints qu'aura faits l'acheteur, grâce à des visualisations en termes de contrastes et d&#…

Le bleu, l'architecture et l'Alsace

Trente ans après le concept de Géographie de la couleur© de Jean-Philippe Lenclos qui établissait le constat des couleurs dans l'architecture traditionnelle des provinces françaises, il est intéressant de prendre en compte les dérives constatées aujourd'hui en matière de coloration des façades. Autrefois, douces et subtiles, liées à la qualité des matériaux locaux, des pigments naturels, des sulfates de fer, du bleu de méthylène, du bleu de cobalt... voire du bleu de lessive, les façades des maisons alsaciennes présentaient des colorations fugaces, douces, patinées car estompables avec le temps. Les façades sont aujourd'hui toujours plus colorées, tant en ville que dans les villages, principalement à cause des nouvelles solutions techniques apportées par les produits industrielles, peintures et enduits. Le phénomène est intéressant car il est général et l'œil avisé saura reconnaître partout cette volonté de toujours plus de couleur, au détriment du charme, de la patine…