Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2010

Des logements à fond la caisse !

C’est un projet dont on a entendu parler depuis longtemps et qui aujourd’hui prend forme ! Avec la société Olgga Architectes, la ville du Havre et le CROUS décident d’offrir à leurs étudiants une résidence étudiante pas comme les autres. Construite à partir de 100 conteneurs maritimes, des cubes en acier de 12 mètres de long et de 2,15 mètres de large, voici la nouvelle résidence universitaire du Havre. La structure nommée “Crou” offre des studios tout confort sur les quais de la Saône. Les “conteneurs maisons” sont aménagés en studios avec parquet, isolation et balcon avec vue sur la mer. Une centaine d’étudiants y seront logés à partir de la rentrée prochaine. Le concept est inspiré de ce qui s’est déjà fait à Amsterdam depuis plusieurs dizaines d'années où une cité universitaire entièrement construite en conteneurs maritimes abrite un millier de jeunes. La vie dans ces conteneurs a tout d’un appartement classique selon les locataires !

L’expérience du Havre pourrait constituer, …

Le rouge monte aux façades...

A Villefranche-s/Saône, l'architecture contemporaine crée la polémique et le rouge des façades enflamme les esprits... avant que tout retourne au calme, sans doute convaincus par la beauté et la force de ce qu'il faut bien reconnaître comme une architecture réussie et superbe. Mélangeant le rouge framboisé des façades et le recours au bois, le projet du cabinet Vincent Prioux et Cédric Petitdidier à Saint-Mandé (94) a tout pour séduire après avoir fâché les esprits chagrins. L'évidence a fini par triompher et la couleur y a toute sa place.

Les produits que vous ne verrez jamais...

Commence en cette rentrée de septembre, une nouvelle rubrique que nous alimenterons souvent, celle des projets un temps imaginés et que vous n'aurez aucune chance de croiser un jour en linéaires de magasin. Trop colorés, trop segmentants, pas assez passe-partout, trop avant-gardistes ou trop typés, nombre de projets ne sont pas retenus car jugés trop peu consensuels. Or le consensus est mou, partisan du plus grand nombre et du nivellement. Le fait est que la couleur passe bien souvent à la moulinette des services marketing et que leurs filtres, préjugés, préventions et leur absolue crainte du risque enlèvent, la plupart du temps, tout intérêt pour un produit coloré.
Comme un coup de gueule salutaire pour le respect de la profession de coloristes et son engagement pour des produits industriels réellement pertinents avec un vrai parti-pris coloré, nous ouvrons une petite galerie des projets refusés à cause de leur option forte pour la couleur assumée. Des produits que nous jugeons, …