Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2016

crossboundaries & le projet Sooyoo de Zhengzhou

A Zhengzhou en Chine, un bâtiment circulaire en béton, construit il y a une dizaine d'années, n'a jamais réussi à être utilisé pour ce qu'il devait être. Plutôt que de détruire cette vaste structure, crossboundaries, un cabinet d'architectes basé à Pékin, a préféré le rénover et reconditionner le bâtiment vieillissant en un nouveau projet d'espace public récréatif, une sorte de centre culturel et artistique intégrant une halte-garderie. 
Le lieu est destiné à devenir "Sooyoo", un centre d'animation pour la jeunesse de la ville.





De façon à adoucir la perception du bâtiment dans son environnement, et afin de créer des liens et de la cohérence avec les architectures qui l'entourent, le cercle de béton d'origine a été enveloppé de fines cordelettes qui le hachurent depuis le toit existant jusqu'au sol, comme une seconde peau légère comme l'air. Les cordages ont été installés diagonalement dans le but de faire disparaître la rigidité du bâtim…

Chromaticity par Monocoque...

Monocoque Service Design est un collectif de créatifs basé à Singapour. L’équipe est à l’origine de cette installation colorée et graphique, nommée Chromaticity, et réalisée dans le cadre de SingaPlural, un évènement à Singapour célébrant le design sous toutes ses formes et dans toute sa vitalité.





L'installation du collectif Monocoque cherche à explorer la manipulation de la lumière et son influence sur la perception des couleurs. L’idée est née d’un débat lors d’un déjeuner de l’équipe sur le thème des couleurs et sur la façon dont elles sont déformées de l’écran à l’impression. 




Le principe de l'installation organise les teintes de façon à ce qu'elles soient disposées horizontalement à travers la pièce. La saturation des couleurs est comme carrelée et devient de plus en plus forte du bas vers le haut des tétraèdres.
L’ensemble crée une palette complète de tonalités. 





En introduisant une troisième dimension dans cette espace bi-dimensionnel, les tétraèdres pliées forment l’él…

Buren vs Gehry

Inaugurée en octobre 2014, la Fondation Louis Vuitton dispose d'un toit composé de 10 voiles de formes et de courbures différentes, soit 3528 panneaux de verre. Ces voiles enveloppent les différents volumes de la fondation, baptisés "iceberg" par l'architecte Frank Gehry, semblables à un voilier déstructuré.





"Il y a quantité d'effets de miroirs ici qui ne viennent pas de miroirs mais des vitres. Presque partout, quelque chose se reflète [...] en colorant les voiles, tous ces reflets vont devenir beaucoup plus présents et rendront actives ces glaces "dormantes" qui se profilent un peu partout [...]. Je pense que cela va permettre de se rendre davantage compte de la singularité de cette architecture et de l'apprécier encore plus" dit Daniel Buren au sujet du travail de Gehry. Et voilà Buren à l'assaut du colosse de verre et d'acier, occupé à réaliser un gigantesque vitrail sur les panneaux de verre qu gonflent la voilure de la Fondati…

Forum des Halles, la controverse de la couleur...

Une polémique résumée à sa couleur... Voici la Canopée, nouveau symbole des Halles au coeur de Paris inaugurée début avril en plein coeur de Paris. De la réussite du projet urbanistique parvenant à créer un vrai lien entre le boulevard Sébastopol et la Bourse du Commerce, de la facilité des échanges et des accès à la nouvelle station RER, de la beauté de cette raie manta architecturale étalant ses voiles sur un jardin en devenir, on ne parle pas.Les Parisiens s’intéressent davantage, eux, à la couleur, hors norme, du toit semi-ouvert, les panneaux de verre ayant été voulus jaune-vert pâle par l’architecte. Patrick Berger souhaitait que la lumière tombant du toit ait la couleur de celle filtrée par les arbres d’une canopée. D’où le nom...
Une chose est sûre: le public n'a pas saisi spontanément le concept. Certains notent surtout un contraste malheureux avec les tons de pierre blonde et de zinc gris du quartier, prenant même les panneaux en verre pour du plastique, vu leur couleur…
I…

Couleurs de République...

Fermob avait fait le siège du nouvel aménagement de la place de la République en 2013, et avait choisi d'exprimer en rouge les assises de la nouvelle place... 
C'était prémonitoire, car 3 ans après, la place de la République est en effet devenu le nouveau siège de la contestation... Une contestation très politique et très marqué à gauche, rouge toute.
La célèbre entreprise design de mobiliers extérieurs Fermob avait à l'époque équipé la place de la République à Paris tout nouvellement restructurée, de chaises rouge coquelicot identiques à celles des jardins du Luxembourg vert jardin, afin de répondre aux attentes de la Mairie de Paris et faire du nouvel aménagement de la place de la République, un espace de rencontres et de détente.
Ces chaises de couleur rouge ont redonné luminosité et dynamisme à cette place totalement rénovée dans une optique de minéralité maximum, agrémentée d'un miroir d'eau, de fontaines et d'un café contemporain proposant une terrasse nouve…