Accéder au contenu principal

Couleur & 3... une alchimie magique






















Voilà le 43ème carnet de couleurs, mêlant couleur et une numérologue particulière. Dans ce livret, l’origine des mots est très révélatrice : l’adverbe très et le chiffre trois ont la même étymologie, du latin trans signifiant au-delà. La multitude commence donc à trois, comme une troisième voie qui ouvre la possibilité infinie du choix. Le chiffre 3 possède la dimension magique du commencement, de la diversité. Le nombre, la iberté commencent à 3…
Parce qu’il dépasse les choix manichéens binaires du oui ou du non, bon ou mauvais, blanc ou noir, le chiffre 3 ouvre également la voie à la couleur. Pour le métier de coloriste, les affinités entre le chiffre 3 et la couleur apparaissent si évidentes que ce livret les explore avec conviction. Entre culture, religion, tradition et éducation, mots et expressions, celles des contes, notamment.    Presque léger, trois fois rien… mais un cahier conçu comme 3 clés d’entrée vers un sacré tas d’informations. Tout, tout, tout… vous saurez tout sur la couleur.

https://issuu.com/atelier3dcouleur/docs/43._3___couleur

Marketing de la couleur, identité architecturale, optimisation de l’aspect coloriel, parti-pris démarquant, affirmation et visibilité, réhabilitation architecturale et conception urbanistique, pour en savoir plus sur les approches novatrices et qualifiantes de la couleur, pour recevoir les notifications mensuelles d’A3DC, un mail à contact@atelier3dcouleur.com et vous serez abonné. Gratuitement, librement, sans engagement.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La publicité Kiabi qui colore la vie...

La dernière campagne « Kiabi colore la vie » de la marque de prêt à porter renouvelle son image avec une publicité colorée sur un fond blanc. Elle veut conquérir de nouveaux clients, apparaître comme plus « fashion », et met en avant la joie avec ses couleurs vibrantes. 
Avec Kiabi, on peut porter la joie de vivre à petit prix et avec style.  La marque met en avant son savoir-faire avec des créatures faites de textiles colorés, afin de montrer la créativité de la marque et son aptitude à plaire aux jeunes tout autant qu’aux adultes. Ces créatures ont été montées par la costumière Anne de Vains avec des textiles, des plumes et des perles multicolores. 
La marque s’appuie sur 5 valeurs dans cette campagne : La surprise, le fun, la simplicité, l’engagement et la complicité.





















Couleur du mois : couleur de Père Noël

La Légende de l’évêque Saint Nicolas veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui étaient venus demander l'hospitalité à un boucher. Celui-ci les accueillit et profita de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir. Sept ans plus tard, Saint Nicolas, passant par là, demande au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept ans. Terrorisé le boucher prit la fuite et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie. Cette légende est à l'origine d'une célèbre chansonnette : "Ils étaient trois petits enfants qui s'en allaient glaner aux champs..."


Nicolas de Bari est un évêque de l'empire d'Orient renommé pour sa Charité et sa Foi combative. Plus connu sous le nom de Saint-Nicolas, il est évêque protecteur de la ville grecque de Myre, aux confins de l'actuelle Turquie, au 4e siècle après Jésus-Christ. De son vivant, Nicolas de Myre fut le protecteur des enfants, des veuves et des gens faibles. Il fut bienveillant …

Le bleu, l'architecture et l'Alsace

Trente ans après le concept de Géographie de la couleur© de Jean-Philippe Lenclos qui établissait le constat des couleurs dans l'architecture traditionnelle des provinces françaises, il est intéressant de prendre en compte les dérives constatées aujourd'hui en matière de coloration des façades. Autrefois, douces et subtiles, liées à la qualité des matériaux locaux, des pigments naturels, des sulfates de fer, du bleu de méthylène, du bleu de cobalt... voire du bleu de lessive, les façades des maisons alsaciennes présentaient des colorations fugaces, douces, patinées car estompables avec le temps. Les façades sont aujourd'hui toujours plus colorées, tant en ville que dans les villages, principalement à cause des nouvelles solutions techniques apportées par les produits industrielles, peintures et enduits. Le phénomène est intéressant car il est général et l'œil avisé saura reconnaître partout cette volonté de toujours plus de couleur, au détriment du charme, de la patine…