Accéder au contenu principal

Cayeux-s/Mer, les couleurs de galets

Travailler les couleurs des façades de la ville dans le cadre du P.L.U. de Cayeux-s/Mer, en pleine baie de Somme, c’est l'opportunité de ressentir combien l'influence de la mer et de la côte est manifeste sur les futures couleurs de la ville à créer. Le nuancier-conseil aura des odeurs d'embruns, de vagues, d'air iodé et d'écume de mer. La ville historique est construite autour de son quartier des pêcheurs, si typique, si couleur locale. La vie y est rude, authentique, en dehors des chemins de villégiature habituelle. A3DC a tenu à respecter cette brutalité du climat et des éléments naturels, à conserver dans la conception de son nuancier des couleurs de façades le côté hétéroclite de l’architecture. Une palette peut-être moins belle et moins esthétisée que dans d’autres villes balnéaires mais une palette juste, magnifiant l’esprit des lieux, la force de caractère des habitants, leur goût pour les contrastes et pour les couleurs saturées et toniques, à l’instar des bateaux, de ces vies tributaires de la mer, en bord de grève où les galets ont longtemps rythmé l’existence des gens.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Couleurs de la modernité

A3DC signe pour Saint-Gobain la conception de la nouvelle gamme des couleurs d’enduits de façades Weber, afin de devancer les tendances de l’architecture contemporaine. De nouveaux neutres qualitatifs : un blanc froid, très pur, des gris colorés, des noirs, des bruns chaleureux, des teintes saturées et profondes assument leur force et leur densité. Toutes expriment la modernité d’une architecture sûre de son pouvoir et de la qualité de sa nouvelle expression. 
La collection Eclat minéral est à la une de « Matière à Conception », le magazine de Weber à destination des architectes, aménageurs et concepteurs… pour tout savoir sur les couleurs de la modernité. Elle est également à la une du BatiMedia des Prescripteurs, signe de son impact et de son adéquation aux besoins de l'architecture d'aujourd'hui.
A3DC signe, de la même façon, une gamme entièrement repensée de 96 couleurs pour l'architecture traditionnelle, prenant en compte la régionalisation des couleurs locales et p…

Couleurs du mois, mois de joints...

Nouvellement mis en lumière au moment du Mondial du Bâtiment à Villepinte, l’A3DC signe pour VPI-Vicat la refonte complète du nuancier de couleurs de joints hydrauliques pour les revêtements de murs et de sols.  La nouvelle collection présente 22 teintes, panachant les grands classiques des matériaux du carrelage traditionnel et les tons contemporains tendance de la décoration intérieure.  Joints en contraste, joints ton-sur-ton, paillettes et incrustations métalliques ou nacrées, en versions or ou argent dans la collection Platinium, les revêtements sols et murs se créent ainsi des liens beaux et durables. Et particulièrement en phase avec la dimension décorative de l'aménagement intérieur...




Le site internet de VPI propose également, afin d'aider et de faciliter le choix des aménageurs, un système de visualisation du rendu définitif, selon les choix de carrelages et de couleurs de joints qu'aura faits l'acheteur, grâce à des visualisations en termes de contrastes et d&#…

Le bleu, l'architecture et l'Alsace

Trente ans après le concept de Géographie de la couleur© de Jean-Philippe Lenclos qui établissait le constat des couleurs dans l'architecture traditionnelle des provinces françaises, il est intéressant de prendre en compte les dérives constatées aujourd'hui en matière de coloration des façades. Autrefois, douces et subtiles, liées à la qualité des matériaux locaux, des pigments naturels, des sulfates de fer, du bleu de méthylène, du bleu de cobalt... voire du bleu de lessive, les façades des maisons alsaciennes présentaient des colorations fugaces, douces, patinées car estompables avec le temps. Les façades sont aujourd'hui toujours plus colorées, tant en ville que dans les villages, principalement à cause des nouvelles solutions techniques apportées par les produits industrielles, peintures et enduits. Le phénomène est intéressant car il est général et l'œil avisé saura reconnaître partout cette volonté de toujours plus de couleur, au détriment du charme, de la patine…